Cette section présente des outils qui utilisent les médias sociaux et les TIC dans le cadre de la riposte au VIH ou de la promotion de la santé sexuelle et de la santé publique. Plutôt que d’offrir une description en français des outils anglophones qui sont partagés dans la section anglaise du site, nous avons trouvé qu’il serait plus pertinent de partager des outils spécifiquement en français. Quoiqu’ils soient moins nombreux que les outils de langue anglaise, ils offrent un aperçu intéressant d’approches novatrices à l’utilisation des médias sociaux et des TIC, dans la langue de Molière.

Projets

Sexposer (Québec)

Cette application mobile, qui se mérite sa propre étude de cas sur notre site web, permet à ses utilisateurs de conjuguer sexualité et santé en pouvant :  calculer leur risque pour le VIH et les Infections Transmissibles Sexuellement et par le Sang (ITSS), trouver un site de dépistage et en apprendre plus sur comment ils peuvent réduire les risques de transmission.
website

SexoSafe (France)

Géré par Santé publique France, ce site vise les hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes en leur présentant les outils de prévention du VIH qui leurs sont disponibles à l’heure actuelle. Cette campagne, qui inclut un volet de promotion sur les médias sociaux, a fait parler d’elle en France. Malheureusement, elle a suscité beaucoup de propos homophobes, indiquant tout de même un bon succès en terme de visibilité.

websitewebsite

 

 

#jesuislà (France)

Fruit d’une collaboration entre l’agence WNP et l’association AIDES, cette campagne a donné la parole au virus du VIH même, qui par le biais de sa présence sur Facebook, Twitter et Grinder, a pu rappeler sa présence.

websitewebsite

 

 

Société Française de Lutte contre le Sida (France)

Créée en 1994 et comptant plus de 800 adhérents qui représentent différentes catégories de professionnels de la santé, la Société Française de Lutte contre le Sida (SFLS) est hôte d’une page Facebook assez active, qui offre des informations à l’intention des professionnels de la santé, des intervenants en prévention et en promotion de la santé, et des acteurs du milieu associatif.


 

Love Life (Suisse)

Cette campagne multilingue, développée en partenariat par l’Office fédéral de la santé publique, l’Aide suisse contre le Sida et SANTÉ SEXUELLE Suisse s’est appuyée sur une forte présence web et sur les réseaux sociaux pour véhiculer son slogan « Les partenaires changent. Le safer sex reste. »

website

 

Trouvez un préservatif (France)

Cette application mobile permet à ses utilisateurs de géolocaliser les points de vente de préservatifs (condoms) et les centres de dépistage les plus proches, et d’accéder à des conseils pratiques sur la santé sexuelle et l’utilisation des préservatifs.

website

 

Entr’L (France)

Cette application mobile vise à rompre l’isolement des femmes vivant avec le VIH par le biais de  forums de discussion, d’articles sur des sujets d’actualité en lien avec le VIH (droit, social, santé), une fonction chat et une carte d’associations qui offrent des services aux personnes vivant avec le VIH en France.

website

 

MSTRisk (France)

Développé par le Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues, l’application « MSTRisk », disponible sur l’App store et Google play aborde les MST (maladies sexuellement transmissible) de manière très graphique et pédagogique par le biais des symptômes, tandis que le site web associé, « MSTprevention.com » présente les différentes MST, les modes de transmission, les symptômes et les traitements.

websitewebsite

 

 

VIH-TAVIE™ (Québec)

Des chercheurs du Centre de Recherche du Centre Hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM), en collaboration avec des chercheurs de l’Université de Montréal, de l’Université Laval et de Polytechnique Montréal, ont conçu et développé VIH-TAVIE™, une application Web visant à aider les personnes atteintes du VIH à mieux intégrer la prise d’antirétroviraux dans leur quotidien. « Nous avons constaté que les professionnels de la santé ont peu d’outils sur le Web, complémentaires à leur pratique, pour aider leurs patients  à mieux adhérer à leur traitement. Il fallait créer des solutions pour aider les patients à développer une meilleure connaissance de leur maladie et des médicaments prescrits. Ce que VIH-TAVIE™ propose, c’est de joindre les gens directement dans leur foyer grâce à la technologie Web et de leur fournir les outils qui leur permettent de gérer eux-mêmes leur traitement de façon optimale », explique José Côté, qui est à la tête de ce projet.

website

 

Le Petit Guide VIH (international)

Le Petit Guide VIH est une application mobile développée pour les personnes vivant avec le VIH afin de leur apporter les informations dont elles ont besoin sur les médicaments, les effets indésirables et des stratégies pour faciliter la vie au quotidien.

website

 

Tony Jeune Gai (France)

Cette application mobile vise les jeunes hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, en leur permettant d’évaluer le risque de transmission du VIH et des ITSS lié à différentes pratiques sexuelles et d’en apprendre plus sur les services de dépistage qui s’offrent à eux. L’application inclut également un volet sur les enjeux de santé mentale pour les jeunes HARSAH.

website

 

Publications

MOSAN (Burkina Faso)

Le projet MOSAN découle d’une fusion entre les mots ‘mobile’ et ‘santé’ et a été élaboré en réponse à la situation critique de la santé maternelle et infantile, ainsi que la santé des PVVIH (Personnes Vivant avec le VIH) au Burkina Faso. Ce rapport tisse le portrait de l’intervention.

PDF

 

Étude sur Twitter et la surveillance du VIH (États Unis)

Un article de Young et collègues relate une étude de faisabilité de l’utilisation de données issues du réseau social Twitter pour explorer les comportements à risque sexuel et d’utilisation de drogues impliqués dans la transmission du VIH . L’objectif final de l’article est de déterminer si la mesure en temps réel des conversations de Twitter peut faciliter la surveillance de la transmission du VIH.

website

 

Utilisation des technologies numériques en santé publique (Canada)

Ce rapport, développé par l’Agence de santé publique du Canada, présente comment certaines technologies numériques peuvent être (ou sont déjà) utilisées dans l’exécution de plusieurs fonctions importantes de la santé publique.

website

 

Les médias sociaux en santé publique (Québec)

À partir d’une revue de littérature systématique, cette note documentaire résume les données probantes pouvant intéresser des organisations de santé publique qui pensent à utiliser les médias sociaux. Le texte définit d’abord les médias sociaux, puis présente la façon dont ces derniers peuvent être utilisés en santé publique, comment ils ont été utilisés jusqu’à maintenant, ainsi que leurs principales contributions à la santé publique. Ensuite, le document aborde les questions clés suivantes : quelle est l’efficacité des médias sociaux? Quel est leur impact sur les inégalités en santé?

website

 

Compendium de la santé mobile, volume 4 (Afrique)

Le mHealth Working Group du projet African Strategies for Health (ASH), un contrat de cinq ans financé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID) a compilé des informations sur des interventions variées en santé mobile pour cette quatrième édition de leur guide, dont des interventions portant spécifiquement sur le VIH.

PDF

 

L’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour les programmes de planification familiale, santé de la reproduction et autres programmes de santé (Afrique de l’Ouest)

Réalisé par le Projet AIDSTAR-Two en collaboration avec la Mission en Afrique de l’Ouest de l’Agence des États-Unis pour le développement international, ce document examine l’utilisation des TIC pour l’amélioration de la planification familiale, de la santé de la reproduction et d’autres programmes et identifie les conditions nécessaires pour poursuivre leur application à grande échelle.

PDF

 

Droit et réseaux sociaux (Canada)

Quoiqu’il ne porte pas spécifiquement sur le VIH ou la santé publique, ce bulletin spécial du magazine Droit Civil de l’Université d’Ottawa offre un aperçu intéressant de certains des enjeux juridiques liés à l’utilisation des réseaux sociaux.

PDF

 

Réseau CS (Canada)

Le Réseau CS, un organisme axé sur le partage de connaissances et d’outils pour améliorer la santé communautaire, a développé une gamme de ressources sur les médias sociaux. Quoiqu’ils ne portent pas spécifiquement sur le VIH, ces outils offrent un bon point de départ pour les organismes qui souhaiteraient augmenter l’intégration des médias sociaux à leurs activités.

website